Catégories
Covid et Écologie

Acte I – Le gel hydroalcoolique

Quelques informations générales

Le gel hydroalcoolique constitue une base stérile, c’est-à-dire un milieu qui empêche la prolifération des bactéries, voire qui les éradique complètement. Il est, dans la plupart des cas, composé des éléments suivants :

  1. de l’alcool, efficace contre les virus, les bactéries et les champignons ;
  2. un émollient (comme la glycérine), pour préserver la peau ;
  3. un antiseptique (en général, de la chlorhexidine à 0,5 %), pour compléter les propriétés de l’alcool ;
  4. un colorant – mais cet élément est loin d’être obligatoire dans la composition du gel hydroalcoolique.

L’ utilisation du gel hydroalcoolique permet de se laver les mains lorsque l’on n’a pas accès à un point d’eau avec du savon. Elle est aussi recommandée lorsque l’on a été en contact avec une personne malade et/ou lorsque l’on a touché des objets lui appartenant. Attention cependant, lorsque l’on a accès à de l’eau et du savon, mieux vaut se nettoyer les mains de manière « classique ». La solution hydroalcoolique ne lave pas, ce n’est pas son rôle !

5 informations pour bien utiliser un gel hydroalcoolique

  • Évitez d’utiliser un gel hydroalcoolique si vos mains sont abîmées ou présentent une plaie ;
  • Un gel hydroalcoolique perd une bonne partie de son efficacité environ trois mois après ouverture du flacon ;
  • Vos mains doivent être bien sèches lorsque vous vous servez de votre solution hydroalcoolique ;
  • En cas de contact avec les yeux, rincez abondamment et sans perdre de temps à l’eau claire.

Source

Comment s’y retrouver ?

Voici quelques repères pour identifier rapidement le produit qu’il vous faut :

  • La norme EN1275 : elle indique que le gel tue les champignons ;
  • La norme EN1040 : elle indique que le gel tue les bactéries ;
  • La norme EN14476 : elle indique que le gel tue les virus (en plus des champignons et bactéries).

Votre gel doit contenir en théorie entre 70% et 75% d’alcool (de l’éthanol) : très souvent sur le flacon cette indication est inscrite en “volume” : dans le cas où vous avez les deux lettres V/V, le pourcentage ne doit pas descendre en dessous de 65%.

Il ne doit pas contenir de parfum, ni de colorant et doit préciser que les virus sont tués en 30 secondes.

Source

Peut-on trouver des gels hydroalcooliques bio et répondant à ces normes ?

Bien sûr ! En voici quelques exemples :  

  • Chez Aroma-Zone : Efficacité prouvée bactéricide, fongicide et virucide selon les normes EN 14476 –> Limité à 10 flacons par commande ;
  • Chez Alphanova : Selon la norme virucide NF EN 14476, Gel hydroalcoolique pour les mains dosé à 67% v/v d’alcool végétal bio (éthanol).

En ce qui concerne le conditionnement pour les productions ou les lieux, il est possible de commander de grandes quantités et de les conditionner ensuite dans des contenants écoresponsables.

Du gel ici :

Et des contenants par là :

Connaissez-vous également le gel hydroalcoolique en vrac ? Peu répandu mais peut-être avez-vous la chance de vivre près d’une des pharmacies concernée ou d’une épicerie vrac qui en propose !

Si vous avez accès à un point d’eau, nous ne pouvons que trop recommander le grand classique du savon ! Afin de limiter les contacts, il est envisageable de fournir à chacun une savonnette individuelle dans un contenant biodégradable ou réutilisable. Pour les savons, vous n’avez que l’embarras du choix ! Et pour aller jusqu’au bout du zéro déchet, connaissez vous les chutes de savon ?

Et pour les étuis et boîtes de transports :

Laisser un commentaire