Missions

ARVIVA a pour vocation d’interroger les pratiques quotidiennes des métiers du spectacle vivant afin d’identifier des alternatives durables pour réduire l’impact environnemental de ce secteur, en incluant tous les maillons de la chaîne, de la création, à la production et à la diffusion en passant par la communication.

Dans ce but, l’association a développé plusieurs axes de travail :

Créer une boîte à outils

  • Proposer un Guide pour l’action fournissant des outils et une aide aux professionnels pour établir le bilan de leur impact environnemental puis leur proposer des solutions concrètes pour agir sur les postes les plus polluants ;
  • Permettre ainsi à chaque adhérent d’élaborer sa propre charte environnementale en fonction de son organisation et du bilan de chaque poste de son activité ;
  • Mettre à disposition des listes de contacts de prestataires ayant adhéré à une démarche respectueuse de la planète et qui auront vocation à être incrémentées par chaque membre actif ;
  • Mettre à disposition, via son site internet, une plateforme de conseils et de ressources qui recensera toutes les initiatives, témoignages, publications de chartes et engagements de ses membres afin de créer un cercle vertueux et une émulation entre ses membres et au dehors ;

Développer une plateforme d’idées

  • Assurer une veille nationale et internationale active sur les solutions existantes dans le secteur ou adaptables à celui-ci ;
  • Organiser des temps d’échanges autour des enjeux présents et futurs du développement durable dans le domaine du spectacle vivant et faire bénéficier ses membres de conseils d’experts invités ;
  • Représenter ses membres lors des grands événements et réunions du secteur ;

Exercer un lobby auprès des financeurs du spectacle vivant

  • Promouvoir et défendre les bonnes pratiques auprès des financeurs et des partenaires publics et privés pour qu’ils prennent en compte l’urgence de la transition écologique dans leur cahier des charges et dans leur accompagnement politique et financier ;
  • Défendre les intérêts communs des membres de l’association auprès des différents prestataires extérieurs travaillant avec le spectacle vivant (hôtellerie, transports, technique, catering, logistique en tout genre, imprimeurs…) afin que la négociation collective soit facilitée et que les critères environnementaux des membres soient pris en compte ;